Le courage de sauter le pas, SEUL !

J’ai cherché son approbation durant tellement d’années. Cette personne par qui je souhaitais secrètement être encouragée dans la direction de mes rêves, celle qui n'aura pu combler l’attention et la reconnaissance dont j’avais besoin. Chaque fois que j’espérais un encouragement, je récoltais un ‘‘oui, mais…’’ un ‘‘mais, si’’ ou encore, un ‘‘ben voyons…’’

Cette personne qui tentait de me ramener vers ce fameux “droit chemin” cette autoroute que la plupart des gens empruntent alors que mon âme ne rêvait que de liberté. J’ai attendu, mais ce n’est jamais venu. J’ai espéré, tenté de lui expliquer, de l’influencer, de me faire comprendre, mais jamais je n’ai eu ce que j’attendais de celle-ci.

Alors j’ai accepté.

J’ai accepté ce que je ne pouvais changer.

À partir de ce moment, tout s’est transformé. Alors que je croyais être en contrôle de ma vie depuis si longtemps, j’ai réalisé que désirer cette chose hors de mon pouvoir, me rendait victime de cette personne.

Victime de sa façon de réfléchir et de percevoir la vie.

Victime de son incompréhension et de ses idées préconçues.

voyageuse solo

Alors j’ai laissé couler. Sur ma peau et mon âme j’ai laissé glisser ses paroles du passé une dernière fois avant de les assécher et d’attaquer ma route, la tête bien haute, avec cette assurance qui a toujours brûlé en moi mais, étouffée auparavant par l’attente.

Ce chemin, il m’appartient. Cette route, c’est MA vie et j’ai fait le choix de la peindre avec ma palette de couleur à moi et surtout, j’ai cessé de me sentir obligée d’expliquer le choix de mes teintes.

Certaines personnes ne nous donneront jamais leur approbation, mais en avons-nous autant besoin que nous le croyons? La question qu'il faut se demander ce n’est pas de savoir pourquoi cette personne n’est pas d’accord avec nous, mais plutôt pourquoi en attendons-nous autant de cette personne ? N’avons-nous pas assez confiance en notre projet pour sauter dans le vide, seul?

Excitant d’y penser ? C’est bien!

Terrifiant? C’est normal.

Pourtant, ce qui suivra le premier pas n’est qu’une suite de surprises et de défis certes, mais lorsqu’on marche dans la direction de nos rêves, lorsqu’on aligne notre quotidien en accord avec nos valeurs profondes, on ne peut être déçu.

D'où l’importance des contrastes. D’où la leçon que l’on retire face aux gens qui remettent en question nos rêves & nos projets.

Quel message envoie-t-on lorsqu’on abaisse nos frontières, lorsqu’on prend à coeur les critiques & les compliments, lorsqu’on dit oui alors qu’on pense non, lorsqu’on se fait du mal pour ne pas décevoir quelqu’un?

Qui d’autre que vous doit croire en votre projet? Si vous laissez ceux qui vous apporte une vision de contraste vous faire de l’ombre, ces gens auront raison de trouver que votre idée n’est pas solide, car vous-même n’y croyez pas suffisamment pour plonger.

Tu sais quand tu es au large et que tu pagaies pour attraper cette vague, t’as les bras morts mais tu continues tant que tu ne sens pas que celle-ci t’as prise. Les autres surfeurs autour te regardent, ils croient que tu vas la rider fièrement, ou alors que tu vas te planter, qui sait? T’en as rien à faire, tu te bats pour ta vague c’est tout ce à quoi tu penses. Tu dois survivre le ‘‘drop’’ seul, tu dois te lever debout seul & trouver toi-même ton équilibre avant de pouvoir surfer seul. Ne regarde pas autour, garde le focus.

La meilleure façon d’attirer le respect, c’est en vivant selon nos convictions, en agissant plutôt qu’en parlant. Quand tu paddles out de nouveau, certains te lanceront ‘‘belle vague’’, ‘‘plie les genoux davantage’’, ‘‘Good job!’’ À partir de là, tu t’entoureras.

Nous vivons dans une aire de gratification instantanée, amenés à croire que le prestige, le mérite, l’encouragement devrait venir avant même d’avoir sauté le pas, alors que cela viendra en agissant, et ça prend du temps.

La véritable force d’une personne se présente lorsque celle-ci vit en harmonie avec ses rêves, ses valeurs et avec qui elle est.

Fonce & ceux qui vont dans ta direction te trouveront.

Bon voyage xx