Visiter les rizières de Ubud loin du tourisme : Trucs secrets - Bali, Indonésie

Le plus grand atout de Bali, ce qui fait l'incroyable beauté de cette île paradisiaque, c'est son authenticité et la valeur que les Balinais accordent à leur culture et à l'importance de préserver celle-ci. 

J'ai hésité avant de partir pour Ubud car j'ai l'habitude de chercher les endroits à l'écart du tourisme de masse justement parce que j'ai l'impression que la plupart de ces endroits ont perdu de leur essence. Mais les merveilles et les mystères dont regorgent la ville de Ubud ont su me charmer comme nul autre endroit. 

Mon escapade dans cette ville légendaire m'a aussi fait réaliser quelque chose de crucial, c'est que même dans les coins les plus engloutis par le tourisme, se cachent toujours, quelque part, l'authenticité  et les secrets d'un peuple. Il suffit de partir à l'aventure et chercher au-delà de l'artifice criant qui nous est présenté en premier plan.

 

Tegalalang - Ces majestueuses rizières dont tout le monde parle  

rizière Tegalalang ubud indonesie ricefield

 

Les rizières de Tegalalang sont ultra prisées des touristes, mais qui pourrait nous en blâmer?

Aucun visiteur ne passe par Ubud sans s'attarder sur ces magnifiques petites vallées où est cultivé le riz. Leur couleur verdoyante nous donne l'impression d'être dans un endroit irréel. Ce paysage est tellement impressionnant qu'il nous semble imaginaire. 

Si comme moi, vous tentez de visiter un pays dans son authenticité la plus crue, la masse de visiteurs présents sur des lieux aussi incroyables vous découragera quelque peu. Heureusement, pour les plus curieux, il est possible de contempler ces rizières dans la solitude et de les visiter librement. 

 

La première chose que j'ai fait quand je suis arrivée à Ubud, et comme partout ailleurs sur l'île, c'est louer un scooter. Ces petites bêtes nous permettent de nous déplacer, de zigzaguer à travers les voitures dans le traffic presque permanent et surtout, elles nous permettent d'être indépendants pour toutes nos activités et d'aller un peu là où le coeur nous en dit.

N'oubliez pas de consulter mon guide de conduite ci-dessous pour survivre aux routes de Bali.

Si vous êtes motivés à visiter les rizières lorsque celles-ci sont encore désertes, il faudra vous réveiller et prendre la route avant le levée du soleil. Non seulement vous aurez les rizières pour vous seuls, mais vous aurez la chance d'assister à un levée de soleil des plus majestueux. Alors qu'il fait encore frais, que la rosée du matin orne encore la végétation, que la lumière du soleil reflète sur les palmiers géants et l'eau des champs inondés, la nature vous offrira un des spectacles les plus mémorables de votre vie. 

Une fois sur place, il faut explorer les accès pour pouvoir entrer à la rizière. La règle d'or reste toujours la même, ne jamais prendre le chemin facile, ne jamais s'arrêter au parcours le plus évident, la magie s'offre à ceux qui osent explorer un peu plus loin. Ce que je vous conseille, c'est d'aller faire du repérage la veille et planifier où vous allez pouvoir stationner et par où vous entrerai sur la rizière. Pour le reste, je vous laisse le plaisir d'explorer par vous-même et de mettre à l'épreuve votre audace car ça fait partie du plaisir de se débrouiller! Vous me remercierai plus tard. 

Sachez par ailleurs, que dès l'aube, les cultivateurs sont sur place et se mettent au travail. Si vous avez de la chance, il est possible que l'un d'entre eux vous propose de vous faire faire le tour. Si cela vous arrive, vous avez gagné le Jackpot. Qui de mieux qu'un cultivateur de riz pour vous expliquer la délicatesse du processus de récolte et les moindres secrets de cet endroit.

Indonésie rizière ubud tegalalang
rizière ubud tegalalang indonesie ricefield

 

Mais s'il vous plaît, respectons ces règles de bon sens. 

N'oubliez jamais de donner un pourboire aux gens qui vous font visiter un endroit de la sorte. Pensez au privilège que vous avez eu et que bien d'autres n'auront pas la chance de vivre. Pensez à la proximité que vous avez vécu dans cette endroit magnifique. Vous aurez non seulement vu les rizières, mais vous aurez vécu Tegalalang d'un point de vue local et ça, ça n'a pas de prix. 

Posez des questions et soyez intéressé. Certains touristes ont parfois tendance à agir comme si tout leur était dû, cette mentalité du ''j'ai payé pour'' nous coupe du vrai monde et des trésors cachés d'un pays. À quoi bon se contenter de voir un endroit si on peut le vivre?

 

Le voyage, c'est un échange. Ce n'est pas simplement venir, voir et repartir mais  discuter, donner, ne pas faire de supposition, demander et aussi raconter à nos interlocuteurs comment ça se passe chez nous. Offrir une parcelle de notre pays à des gens qui n'ont peut-être pas ce privilège que nous avons de voyager à l'étranger.

Voyager est quelque chose d'unique, d'incroyable, c'est une grande chance que nous avons de posséder ce magnifique petit livret qui nous permet d'explorer presque toutes les terres de notre planète, soyons conscients de cela. Tirons le maximum de chaque aventure, soyons présents, courtois et surtout gardons notre curiosité aiguisée comme lorsque nous étions enfants. 

Alors que le quotidien routinier peut facilement nous endormir, le voyage a cet énorme pouvoir de nous réveiller, de nous émerveiller et de nous ramener à la vie.