Guide ultime du nomade végé

Je n'étais pas encore végétarienne lorsque j'ai commencé mon périple autour du monde il y a quelques années. J'ai donc pu vivre la transition et les défis que cela comporte lorsqu'on voyage en tant que végétarien ou végétalien. 

Heureusement, ces défis s'avèrent beaucoup moins d'envergure que l'on peut l'imaginer. Bien sûr vous ne goûterez pas au reconnu steak de boeuf de l'Argentine, aux célèbres tacos de carne du Mexique ou au Soto Ayam d'Indonésie mais est-ce vraiment une perte?

Compte tenu du fait que la plupart de ces pays regorgent de nourritures incroyables, de fruits exotiques et de légumes frais, voyager végétarien dans ces derniers ne sera que pur bonheur. Rien de tel qu'une eau de coco & un paquet de mangues fraîchement cueillies  pour entamer la journée.

nomade voyager vegetarien vegan

Passer à côté de la culture

Contrairement à ce que l'on peut croire, manger végétarien en voyage ne nous fait pas passer à côté de la culture du pays. Je n'ai jamais visité un endroit qui n'avait pas d'alternatives à la viande dans un repas. Lorsque je vivais au Mexique, c'était ridiculement simple de manger toute la nourriture traditionnelle en retirant la viande : Pozole blanco, quesadillas de flore de calabaza, arroz con frijoles, etc. Cela ne m'empêchait pas de savourer le magnifique mélange d'épices et de piquants ni de goûter les saveurs uniques de la cuisine mexicaine. Si vous ne trouvez pas ce qui vous convient sur le menu, vous pourrez toujours demander du riz avec des légumes ou des légumineuses

manger vegetarien voyage vegan vegetalien mexique gastronomie
IMGP7859 copy.jpg

 

Visiter les villes 

C'est souvent dans les grandes villes que l'on peut goûter à des plats différents. Si vous en avez marre de manger des fruits tropicaux, des légumes frais et du arroz con frijoles, sortez en ville. Généralement. vous y trouverez beaucoup de cafés, restos & buffets végés ou vous pourrez manger des mets qui sortent de l'ordinaire. Je pense à des villes comme Chiang Mai & Bangkok en Thailande, Luang Prabang au Laos, Morelia au Mexique ou encore San José au Costa Rica. 

L'application Happy cow permet de voir la liste des restaurants végétariens dans les villes à proximité.

 
 Buffet vegan à Morelia, Mexique

Buffet vegan à Morelia, Mexique

 

Cuisiner 

La meilleure façon de manger ce qui nous plait et, en prime, diminuer les risques d'être malade, c'est de cuisiner. Personnellement, cuisiner en voyage est un véritable plaisir. Passer par le marché après ma course du matin, ramasser quelques fruits frais & des produits locaux et rentrer à la maison cuisiner avec tous ces aliments frais est un luxe que j'apprécie tellement. Au Québec, la plupart des fruits sont importés de pays tropicaux, quelle perte ce serait de ne pas profiter de toute cette nourriture une fois sur place. N'hésitez pas à cuisiner avec vos amis locaux et ainsi profiter de leurs conseils et vous enrichir de tous leurs petits trucs. 

voyager végétarien vegan nomade manger vege

 

Toujours avoir de la bouffe sous la main

Aussitôt que vous arrivez dans un nouvel auberge, allez faire le plein de nourriture au marché. Gardez dans votre chambre un sac de noix, des bananes, des dattes ou encore des fruits séchés. Des aliments qui sont non seulement ultra nutritifs mais qui s'apportent bien lors d'une balade en ville ou d'une randonnée. 

 

Survivre à bord de l'avion

Vous avez le droit d'apporter un lunch à bord de l'avion si celui-ci n'est pas liquide. On oublie la soupe tonkinoise, on opte plutôt pour un sandwich, des barres protéines, des crudités ou encore des collations comme celles nommées ci-dessus. La plupart des compagnies d'aviation offrent une option végétarienne qui s'avère généralement être végétalienne (sans oeufs ni produits laitiers). Mais vue la qualité de la bouffe d'avion, apporter sa propre nourriture est souvent une meilleure option.

N'oubliez pas d'apporter une gourde en acier inoxydable vide que vous pouvez remplir dès que vous aurez passer la douane. 

Lors de mon dernier voyage en Asie, j'ai décidé de troquer ma bouteille d'eau pour un petit réservoir. Ça ne nécessite pas d'espace supplémentaire et ça se glisse le long de mon dos dans mon sac.

 
 

Dans certains pays on se demandera pourquoi vous mangez comme vous le faites, ne vous offusquez pas. Vous pouvez prendre le temps d'expliquer vos raisons, que celles-ci soient environnementales, éthiques ou nutritionnelles, trouvez le bon angle pour communiquer avec les gens. Sinon, vous pouvez tourner cela à la blague ou éviter de dire quoi que ce soit, nul besoin de se mettre de la pression avec ça! Mais n'oublions pas aussi de respecter les autres, ils ont leur propre façon de se nourrir. Nous ne sommes pas là pour juger ni même changer les habitudes des   gens. Nous pouvons ouvrir le dialogue mais s'il y a une résistance ou que le sujet devient délicat, rien ne sert de gâcher le moment présent pour tenter d'avoir raison.

 

Bonne chance & Bon voyage :)