Réaliser mon rêve m'a fait tomber de haut

J'en rêvais depuis si longtemps. 

 Ce job était comme une porte pour la liberté, me permettant de gagner de l'argent en faisant ce que j'aime faire le plus au monde ; Voyager. C'était un désir que j'avais depuis trop de temps déjà et comme un miracle, cet emploi s'est offert à moi sur un plateau d'argent. C'était maintenant ou jamais, une opportunité qui n'allait pas se représenter de si tôt, un moyen d'enfin pouvoir vivre de ce que j'aime pour un moment. C'était une chance incroyable, unique, trop belle pour être vraie.

Une chance à laquelle... j'ai choisi de tourner le dos.

 

Il y a presque 6 ans maintenant, alors que je commençais ma quête autour du monde, j'ai développé ce désir d'accomplir un maximum et réaliser tous les projets complètement débiles qui me traversaient l'esprit. Ces buts, ces ambitions, m'ont amenés aux quatre coins du monde. Ce sont ceux-ci qui m'ont amené à tout vendre ce que je possédais pour partir à la découverte du monde en sac à dos du haut de mes 19 ans. Ce sont eux, qui m'ont trimbalés à l'autre bout de la planète, qui m'ont poussés à m'entourer de gens qui vivent d'une façon différente de celle que je connais, ce sont ces rêves qui m'ont permis d'apprendre de nouvelles langues, de partager mon expérience via un blog, de m'équiper d'un appareil photo pour offrir une nouvelle vision du voyage. Ce sont eux, qui m'ont amené à vivre la vie dont je rêvais au plus profond de moi.

J'avais une liste de toutes ces choses que je souhaitais réaliser. Devenir professeur de yoga, avoir un blog, travailler comme sauveteur océanique, vivre dans un pays tropical, déménager au Costa Rica, faire le tour du monde seule, devenir instructrice de plongée sous-marine, faire mon cours de pilotage d'avion, parler plus de cinq langues, devenir la prochaine Sylvia Earle, etc.

Aujourd'hui, alors que la plupart mes amis se sédentarisent, qu'ils terminent leurs études & se placent tranquillement, je n'arrive toujours pas à contrôler ce besoin de bougeotte ni à assouvir cette soif insatiable de vivre la prochaine aventure, le prochain projet excitant, la prochaine destination. Mais je l’accepte, car c’est ça qui me fait sentir en vie! 

Et là, à 25 ans, je décide de tourner le dos à cette opportunité unique, de pouvoir enfin lié travail & voyage. J'ose dire non, à ce ''but'' qui figurait sur ma liste de choses à réaliser.

La semaine qui a précédée cette décision à été pures montagnes russes. Ma tête me répétait sans cesse que je ne pouvais passer à côté de cette chance unique mais mon coeur me disait que ma place n'était pas là pour l'instant. Que j’allais trouver une façon de combiner travail et voyage mais que cette opportunité n’était pas la bonne pour moi.

Je n'avais pas encore prise ma décision que je préparais déjà mon départ de l'emploi et faire mes valises ne me demandaient aucun effort. Probablement savais-je au fond de moi que ce n'était pas le bon moment dans ma vie pour accomplir ce fameux objectif, mais pourtant je continuais de résister. À longueur de journée, ma tête argumentait contre mon coeur, j'énumérais les pours & les contres je tentais de creuser & creuser pour que la réponse devienne claire & nette mais le doute ne semblait pas vouloir se dissiper. 

C'est au bout de 10 jours que j'ai décidé d'écouter mon coeur et donc, la tête n'a eu d'autre choix que de céder. La réponse était claire depuis le début, j'avais simplement tentée de la refouler, de l'ignorer afin de pouvoir mettre un crochet de plus sur ma liste. Toute cette scène, tout cet attachement à mon objectif et bien-sur, mon ego, c'était ça qui m'empêchait de voir clair. C'était ça qui me retenait à faire un pas vers l'avant. 

J'ai passé les jours qui s'en sont suivit avec une boule dans la gorge. J'étais triste, tout simplement. Déçue d'avoir cru aussi longtemps en ce projet et alors qu'il se présentait enfin de la façon la moins attendue et la plus dingue dans ma vie, tout part en fumée d'un seul coup.  Avais-je pris la bonne décision? Vais-je avoir des regrets? 

C'est au bout de quelques jours de temps gris que j'ai réalisé... Dire non à quelque chose pour rester fidèle à soi-même, c'est parfois essentiel. Alors que depuis des années, je repousse les limites de mes rêves et continue d'accomplir le plus possible, j'apprend à travers les aventures, à découvrir ce qui m'appelle réellement. Pendant la première moitié de ma vingtaine, je me suis jetée dans mille et un projets afin de vivre au maximum chaque minute de mon existence mais aujourd'hui, l’entonoir rétréci et l’objectif de mes voyages semble être de plus en plus clair. J’ai compris que pour être la personne que l'on désire être, pour réaliser les projets que l'on souhaite viscéralement réaliser et pour construire sa propre voie, on doit à tout prix se faire confiance, foncer & oser lâcher prise.

 

Enfin, comme rien ne sert de s'apitoyer sur son sort et qu'une porte qui se ferme égale d'autres qui s'ouvrent, n'ayant plus d'engagement pour les prochains mois, j'ai décidé de consacrer mon temps à ce qui m'apporte énormément de bonheur, mon blog, la photographie et bien sur... le voyage!  

Eh oui mes amis, on part en Polynésie ensemble cet été! Je met les voiles sur Tahiti dans moins de deux semaines et je suis bien déterminée à vous faire rêver de voyage autant que possible sur mon blog :) (n’oublie pas de suivre la page Facebook Lively Barefoot et ma chaîne YouTube !

                    ...

Grandir, c'est aussi apprendre à choisir. Savoir reconnaître ce qui nous convient de ce qui ne nous convient pas et quelque chose qui nous rendait heureux autrefois, ne nous rend peut-être plus aussi comblé aujourd'hui, c'est correcte, laisses couler. T'as le droit de changer de direction, t'as le droit de mettre fin à une amitié qui n'apporte rien de bon, t'as le droit de tout plaquer, d'aller vivre tes rêves, t'as le droit de vouloir être seul, t'as le droit d'aller étudier, t'as le droit de dire non comme t'as le droit de dire oui. C'est ta vie, c'est tes choix. Écoute avec ton coeur, planifie avec ta tête et fonce vers ce qui t'appelle depuis toujours. 

 

Bon voyage :) 

 

Tahiti voyage de reve partir réaliser ses rêves voyager blog
Tahiti voyage de reve partir réaliser ses rêves voyager blog
Tahiti voyage de reve partir réaliser ses rêves voyager blog